En grève ! jeudi 8 février

, par  Solidaires 86 , popularité : 100%

Précarité, Emploi, Service Public : arrêtons l’hémorragie !

grève le jeudi 8 février 2007 14h parc de Blossac

|Le tract de Solidaires 86 à télécharger|

tract 8 février - appel à la grève

|

- le tract de SUD Education
- le tract de SUD PTT
- le tract de SUD Santé-Sociaux


PRÉCARITÉ
• toujours plus de chômeurs
• toujours plus de contractuels
• mais jamais de titularisation

EMPLOI
• toujours plus de pression
• mais jamais plus de pognon
• et pas de retraite à l’horizon !

SERVICE PUBLIC
• toujours moins de fonctionnaires
• et encore plus de privatisations.
• toujours moins aux citoyens !

Grève !

rassemblement à 14h
parc de Blossac - Poitiers

POUR L’ABOLITION DE LA PRÉCARITÉ

- stopper l’embauche de personnels sur contrats précaires (CAE, CDD, vacataires, contractuels, ...) ;
- titulariser les précaires sans conditions sur des postes statutaires ;
- créer massivement des emplois de fonctionnaires d’Etat, Hospitaliers et Territoriaux pour lutter contre cette volonté de réduire fortement les effectifs de fonctionnaires, « Dégraisser le Mammouth ».

BLOCAGE DES SALAIRES : IL FAUT QUE CELA CESSE !
- quasi-blocage des salaires de fonctionnaires.
- depuis 1981, érosion de 9% à 20% des salaires nets !
- Dans le privé, les augmentations salariales sont tout aussi maigres. Le bas des grilles salariales reste en dessous du SMIC dans beaucoup de branches professionnelles. *Pendant ce temps, le gouvernement multiplie les allègements fiscaux pour les entreprises et pour les plus riches et les dirigeants d’entreprises et les actionnaires engraissent. *C’est clair, il faut une autre répartition des richesses.
Public privé, ensemble, exigeons :
- Le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat depuis 1981, un salaire minimum à 1500 euros net, une augmentation de 150 euros par mois pour tous et un treizième mois. Et la retraite à 60 ans !

POUR L’AMÉLIORATION ET LE DÉVELOPPEMENT DU SERVICE PUBLIC

- stopper toute privatisation (EDF/GDF)
- nationaliser : Télécommunications, eau, Petite Enfance, ...
- Abrogation de la LOLF qui engendre des logiques du secteur marchand et accentue la hiérarchie.
- Stopper les attaques portées aux statuts des fonctionnaires : ex. loi Fillon / de Robien « Décret 1950 » pour les enseignants, personnels de FranceTélécom, ...

POUR GAGNER, NÉCESSITÉ D’UNE GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE

- L’absence de stratégie de lutte, les appels sans lendemain, le refus d’une jonction Privé-Public permettent au gouvernement de porter ses coups sans relâche et d’afficher son arrogance.
- Les organisations syndicales de fonctionnaires, dont notre union nationale Solidaires, appellent à une journée de grève, jeudi 8 février. Solidaires 86 s’y associe. Mais pour Solidaires 86, cela ne peut être qu’une étape vers une grève interprofessionnelle rassemblant privé et public, encore plus massive et unitaire que celles de 2006 pour le CPE, portées essentiellement par les étudiants et lycéens. C’est la responsabilité des organisations syndicales de l’organiser.

- Dans ce sens, nous n’avons pas signé l’appel commun aux revendications minimales des organisations CGT, CFDT, FO, FSU, UNSA de la Vienne. Il n’y a pas que le pouvoir d’achat ! De plus, nous considérons qu’aujourd’hui la lutte doit être PRIVE- PUBLIC et inclure la lutte contre la précarité, l’arrêt des privatisations de Services Publics, le retour dans le giron public de secteurs de développements sociaux et économiques (Télécommunications, eau, petite enfance, ...), la défense des droits du salarié et les statuts des fonctionnaires et les effets de la décentralisation sur la casse généralisée des Services Publics.
- L’attente forte de l’ensemble des salariés ne transparaît pas dans l’appel commun et nous le regrettons. Toutefois nous appelons tous les personnels à s’unir dans la lutte : nous nous joignons au programme de la journée du 8/2.

rencontre débat de 11h à 12h salle Jouhaud Maison du peuple rue A. Orillard Poitiers
-  MANIF 14h parc de Blossac

Brèves Toutes les brèves